Nos enjeux RSE prioritaires

Nos enjeux RSE prioritaires

Pour définir nos enjeux RSE prioritaires, nous avons réalisé une matrice de matérialité. Dans un premier temps, grâce à un benchmark d’autres business schools en France et à l’international ainsi que des entretiens avec différentes catégories de parties prenantes, nous avons identifié 36 enjeux RSE pour Audencia, répartis en 6 familles (enseignement, recherche, écologie, social, territoire et gouvernance). Dans un deuxième temps, nous avons invité nos parties prenantes à classer ces 36 enjeux selon l’importance relative qu’elles y accordaient. Près de 800 étudiants, diplômés, partenaires et salariés ont répondu au questionnaire correspondant. En parallèle, nous avons travaillé avec le comité de direction de l’école pour identifier parmi ces mêmes 36 enjeux ceux qui avaient le plus d’impact sur les activités de l’école. Nous avons ainsi identifié 6 enjeux RSE prioritaires, car étant à la fois considérés comme très importants par nos parties prenantes et comme ayant un très fort impact sur nos activités par notre comité de direction :

• Développer des partenariats innovants en matière de recherche pour être utile de faire évoluer les entreprises et la société
• Définir des objectifs de réduction de nos émission carbone en ligne avec ceux de l’Union européenne
• Repenser les enseignements en cohérence avec les Objectifs de Développement Durable
• Agir en faveur de l’égalité professionnelle femmes-hommes
• Favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap et garantir l’accessibilité pour tous

En associant les différentes directions de l’école concernées, nous avons ensuite défini 3 objectifs chiffrés pour chacun des 5 enjeux RSE prioritaires ainsi que des plans d’actions.

Développer des partenariats innovants en matière de recherche pour être utile de faire évoluer les entreprises et la société

Objectifs :

  • D’ici 2025, collecter 14 millions d’euros pour financer des recherches sur la transformation durable des business models, sur le financement et le pilotage de la transformation et sur le développement de l’humain au service de la transformation
  • D’ici 2025, 40% des productions scientifiques portent sur la transition écologique et sociale
  • D’ici 2025, 30% des productions scientifiques impliquent des auteurs d’au moins deux disciplines différentes

Repenser les enseignements en cohérence avec les Objectifs de Développement Durable.

Objectifs :

  • D’ici 2025, 80% des cours d’Audencia contribuent à la réalisation d’au moins d’un des ODD
  • D’ici 2025, 100% des apprenants d’Audencia ont suivi au moins l’un des enseignements conçus par Gaïa alignés sur les ODD
  • D’ici 2025, 30% du chiffre d’affaires de la formation continue sont générés par des formations liés aux enjeux de la transition écologique et sociale

Définir des objectifs de réduction de nos émission carbone en ligne avec ceux de l’Union européenne.

Objectifs en cours de définition

Agir en faveur de l’égalité professionnelle femmes-hommes.

Objectifs :

  • D’ici 2025, atteindre la mixité des apprenants dans chacun de nos programmes avec au moins de 40% de chaque genre
  • D’ici 2025, atteindre au moins 95 points sur 100 pour l’index égalité professionnelle femmes-hommes
  • D'ici 2025, former gratuitement au moins 10.000 femmes à #NégoTraining

Favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap et garantir l’accessibilité pour tous.

Objectif :

  • D’ici 2025, arriver à 2% des apprenants en situation de handicap ; d’ici 2030, arriver à 3% des apprenants en situation de handicap
  • D’ici 2030, arriver à 6% de salariés en situation de handicap
  • D’ici 2025, offrir une bourse équivalent à 10% des droits de scolarité à chaque étudiant ayant obtenu une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé

Matrice de matérialité

L’analyse de la matérialité, de quoi parle-t-on ?

Initialement, la « matérialité » vient de l’univers financier et des activités de reporting.
L’analyse de la matérialité vise à hiérarchiser des enjeux RSE en prenant en compte
deux critères : d’une part, l’importance qu’accordent les parties prenantes à chacun
des enjeux, d’autre part, l’impact attendu de chaque enjeu sur le business et l’activité
de l’entreprise.
L’analyse de la matérialité permet de nourrir et structurer la stratégie RSE, en
y associant les différentes parties prenantes, tout en contribuant à alimenter la
performance globale de l’entreprise dans toutes ses dimensions.
L’analyse de la matérialité consiste en une photographie à un instant T qui affiche
clairement les enjeux RSE prioritaires que l’entreprise se fixe pour les 2 à 3 années
à venir, ce qui limite le risque de se disperser, alors que les attentes se multiplient à
l’égard des entreprises.

En savoir plus sur l'analyse de la matérialité